Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu
playlist

J'me méfie des hommes, y'a toujours un Judas quelque part
Malgré les clins d’œil et les sourires
Y'a toujours un Judas quelque part
Au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12
Au moins, au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12

Fini la fiesta, mon petit, la planète entière s'affronte
Mais j'ai des plans dont ils ne tiennent pas compte
Me barrer de là avant que le ciel s'assombrisse, hein !
Les solutions ne viennent pas et nos tiers-quar sont gris
J'ai plus le choix je suis obligé de naviguer seul
Et d'esquiver la vie d'mes reufs pour que la mienne s'accomplisse
Hein ! On vit dans un brasier calme
Tu connais l'expression, c'est un panier d'crabes
Tous prêts à se magner pour monter d'un palier ou gagner l'match
Et pas un match nul, nan, je refuse qu'on me marche dessus
Mon cerveau reste inaliénable, blasé
J'reste à l'écart mais cet écart me tue
Ici, je cultive ma démence et j'en ai en stock
J'élabore la stratégie d'un perdant qui refuse de perdre encore
J'compte y arriver avant qu'mes rêves s'envolent
J'en fais le serment, le temps presse, nan ?
Tellement moche, c'est la merde dans l'bloc
Le futur sera mieux que ce que le présent m'offre
Dans mon habitat je m'abstiens pas, je vise très haut
Seulement l'avenir appartient à ceux qui s'lèvent en forme
Voilà pourquoi les gars de mon espèce s'rendorment
J'manque de temps, les billets verts je m'en moque
Les autres iront se pendre avec leurs chaînes en or
Si je tourne mal, que Lucifer m'emporte

J'me méfie des hommes, y'a toujours un Judas quelque part
Malgré les clins d’œil et les sourires
Y'a toujours un Judas quelque part
Au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12
Au moins, au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12

1/12, ces statistiques ont plus de 2000 ans
J'ai beau être rigide, je n'pourrai m'en sortir qu'en me repliant
Je pars sans en avoir les forces
Désolé, je n'ai plus le choix désormais
Je ne crois personne, je ne vois personne
Laissez-moi loin du territoire des hommes
J'ai longtemps réfléchi, pourquoi les martyres prennent le large ?
Pourquoi le bon sens rétrécit entre les amis et le cash
J'ai longtemps réfléchi, maintenant je comprends mes ennemis
Quand on manque d'honneur et de couilles
C'est tellement plus facile d'être lâche
Alors, je préfère m'en aller loin
Aujourd'hui, je suis devenu mon propre chef
Maintenant je n'me soumets qu'à mes lois
Plus j'avance et plus cette sale époque me gène
Les débats médiatiques, les matérialistes
Les carrés VIP, j'en ai rien à foutre
Les esprits faibles craquent, moi, je n'deviens pas fou
Les jours s'enchaînent et y'a de moins en moins d'choix
Certains m'demandent de l'aide
Mais j'ai besoin d'prendre soin d'moi
J'me suis entaillé le cœur dans cette pagaille sombre, j'cultive
Hargne et seum, j'verrai moins d'trahisons en faisant cavalier seul

Au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12
Au moins, au moins 1/12, 1/12, 1/12
Y'en a toujours 1/12, 1/12, 1/12

Text přidala UnseenLucy

Video přidala UnseenLucy


Seigneur

Lomepal texty

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.