Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu
playlist

Oh je voudrais tant que tu te souviennes,
Cette chanson était la tienne,
C'était ta préférée, je crois,
qu'elle est de Prévert et Cosma

Et chaque fois les feuilles mortes,
te rappellent à mon souvenir,
Jour après jour les amours mortes,
n'en finissent pas de mourir,

Avec d'autres bien sur, je m'abbandonne,
mais leur chanson est monotone,
et peu à peu je m'indiffère,
à cela il n'ai rien à faire,

car chaque fois, les feuilles mortes,
te rappellent à mon souvenir,
Jour après jour les amours mortes,
n'en finissent pas de mourir,

peut on jamais savoir par où commence
et quand fini l'indifférence,
passe l'automne vienne l'hiver,
et que la chanson de Prévert,

cette chanson, les feuilles mortes,
s'efface de mon souvenir,
et ce jour là, mes amours mortes,
en auront fini de mourir,

et ce jour là, mes amours mortes,
en auront fini de mourir...

Text přidal God7

Video přidal God7


L'étonnant Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg texty

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.