Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu
playlist

Une nuit que j'étais à me morfondre
Dans quelque pub anglais du coeur de Londres
Parcourant l'Amour Monstre de Pauwels
Me vint une vision dans l'eau de Seltz

The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.

Tandis que des médailles d'Impérator
Font briller à sa taille le bronze et l'or
Le platine lui grave d'un cercle froid
La marque des esclaves à chaque doigt

The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.

Jusques en haut des cuisses, elle est bottée
Et c'est comme un calice à sa beauté
Elle ne porte rien d'autre qu'un peu
D'essence de Guerlain dans les cheveux

The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.

A chaque mouvement, on entendait
Les clochettes d'argent de ses poignets
Agitant ses grelots, elle avança
Et prononça ce mot : Alméria

The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.
The initials, the initials, the initials B.B.



poème Le Corbeau d'Edgar Allan Poe pour les paroles d'ouverture. La chanson Initials B.B. est, elle, inspirée de la Symphonie n° 9 dite « Du nouveau monde » de Dvořák pour la musique. L'héroïne y prononce « Almería » : c'est le lieu de la rupture définitive entre Serge et Brigitte Bardot

Text přidal zanzara

Videa přidal zanzara

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.