Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu

Quatre Mains - text

playlist

entretemps on se lance dans la gloire
Miami de lumière, dépourvue de bruit
ça me choque chaque fois comment on accepte des statu[s] quo
le fauteuil qui nous regarde sans soul
comme un mouton qui bâille nous accueille dans son univers zen
je me poursuis moi-même
mes propres coutumes ayant ennuyé le diable
et la vitesse d’une pensée glauque s’installe dans ta motricité
je te regarde
tu attends
j’aurais bien voulu être le mec qui observe sans gêne ce théâtre
mais des siècles d’impatience me poussent vers l’aube
toujours le même commencement
le circuit électrique qu’on n’oublie guère de déclencher
quand on se lance dedans
le cœur nu
et ça épate
mais je ne te chercherai pas quand ça éclate
c’est presque le contraire de nulle part
et pourtant c’est l équivalent de rien
des conséquences inédites se mêlent avec des clichés
y a une distance à rêver entre la peau et l éternité
un mélanome tatoué
qu’est-ce que tu penses ?
étrange vie coincée entre la guerre et la paix
des idées reçues qui sonnent mieux en stéréo
et la cascade qui coule en horizontale derrière ton dos fatal
la discrétion natale comme un fait bancal
et le cœur qui bat
comme un quatre mains on joue le refrain
y a pas d’embarras
tu m’en voudras pas
et c’est quoi là-bas
c’est le quatre mains qui se joue en vain entre toi et moi
c’est le cœur qui bat
c’est comme le jazz bien répété
plein d’impulses et libéré de codes
je te regarde
tu attends
le rythme des réflexes
contretemps
et le cœur qui bat
comme un quatre mains on joue le refrain
y a pas d’embarras
tu m’en voudras pas
et c’est quoi là-bas
c’est le quatre mains qui se joue en vain entre toi et moi
c’est le cœur qui bat
l’ anciennté des sentiments
on s’en fout quand on les réinvente à chaque reprise comme une batterie inépuisable
à la fois écologique et sordide
c’est le recyclage d’ amour
bref et intense
je te regarde
qu’est-ce que tu attends
ok, go
et le cœur qui bat
comme un quatre mains on joue le refrain
y a pas d’embarras
tu m’en voudras pas
c’est quoi là-bas
c’est le quatre mains qui se joue en vain entre toi et moi
c’est le cœur qui bat

Text přidala phoboska

Video přidala phoboska

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.