Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu
playlist karaoke

J´avais dix-huit ans
Tout juste et quittant
Ma ville natale
Un beau jour, o gue
Je vins debarquer
dans la capitale
J´entrai pas aux cris
D´"A nous deux Paris"
En Ile-de-France
Que ton Rastignac
N´ait cure, Balzac!
De ma concurrence
De ma concurrence

Gens en place, dormez
Sans vous alarmer,
Rien ne vous menace
Ce n´est qu´un jeune sot
qui monte a l´assaut
du p´tit montparnasse
On n´s´etonnera pas
Si mes premiers pas
tout droit me menerent
Au pont Mirabeau
pour un coup de chapeau
A l´Apolinaire
A l´Apolinaire

Bec enfarine
Pouvaisje deviner
Le remue-mnage
Que dans mon destin
Causerait soudain
Ce plerinage?
Que circonvenu
Mon caeur ingenu
Allait faire des siennes
Tomber amoureux
De sa toute pre-
miere Parisienne
miere Parisienne

N´anticipons pas,
Sur la berge en bas
Tout contre une pile,
La belle tchait
D´ fair´ des ricochets
D´un´ main malhabile
Moi, dans ce temps-la
Je n´ dis pas cela
En bombant le torse,
L´air avantageux
J´tais a ce jeu
De premire force
De premire force

Tu m´ donn´s un baiser,
Ai=je propose
A la demoiselle;
Et moi, sans retard
J´ t´apprends de cet art
Toutes les ficelles.
Affaire conclue,
En une heure elle eut,
L´adresse requise.
En change, moi
J´ cueillis plein d´moi
Ses lvres exquises
Ses lvres exquises

Et durant un temps
Les journaux d´antan
D´ailleurs le relatent
Fallait se lever
Matin pour trouver
Une pierre plate.
On redessina
Du pont d´Iena
Au pont Alexandre
Jusqu´ Saint-Michel,
Mais notre echelle,
La carte du tendre
La carte du tendre

Mais c´tait trop beau:
Au pont Mirabeau
La belle volage
Un jour se perchait
Sur un ricochet
Et gagnait le large.
Ell´ me fit faux-bond
Pour un vieux barbon,
La petite ingrate,
Un Crsus vivant
Detail aggravant
Sur la rive droite
Sur la rive droite

J´en pleurai pas mal,
Le flux lacrymal
Me fit la quinzaine.
Au viaduc d´Auteuil
Parait qu´a vue d´œil
Grossissait la Seine.
Et si, pont d´ l´Alma,
J´ai pas noy ma
Detresse ineffable,
C´est qu´ l´eau coulant sous
Les pieds du zouzou
etait imbuvable
etait imbuvable

Et qu´ j´avais acquis
Cett´ conviction qui
Du reste me navre
Que mort ou vivant
Ce n´est pas souvent
Qu´on arrive au havre.
Nous attristons pas,
Allons de ce pas
Donner, debonnaires,
Au pont Mirabeau
Un coup de chapeau
A l´Apollinaire
A l´Apollinaire

Text přidal zanzara

Video přidal zanzara


Trompe la mort

Georges Brassens texty

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.