Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu

J'aurais aimé être voilé
Pour qu'au moins
Le temps d'un été, aveuglé
Je n'aurais vu vos visages ulcérés
Ni senti vos diarrhées

Voilé, quel bonheur!
La réalité est un rêve
Sans moral, sans horreurs
Sang coagulé qui coule sans trêve

Dévoilé!
Sens l'odeur de la haine
Tu en as peur!
Bien terré dans ton urbanité
Ton voile bien serré
T'excuse de ta médiocrité

J'aurais bien aimé avoir un dieu
Adorer, me couvrir de pitié
Et vivre... piétiné
Mais je préfère mourir
Me vider, finir!

Sans sang, sans sueur
Et laisser le bonheur
À ceux et celles
Qui ne connaissent pas le pire

Text přidal roman59

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.