Si tu reviens - text

J’commence par me peindre la tête
comme un tourne-disque.
c’est beaucoup mieux que mon air bête
et tellement moins triste.

je me griffonne les deux yeux
en champelure dorée.
c’est plus élégant que mes larmes
en déluge.
parce qu’on s’est crié des mots
qui ont sali tous nos plus beaux dessins.
on a hurlé
des chaudières d’encre noire sur le bonheur.
j’expose ma tête, mes yeux, mon cœur
et mes mains, si tu reviens.

et puis je me dessine un cœur
en calorifère.
pour pouvoir gonfler de chaleur
notre montgolfière.

j’me sers de l’empreinte de mes mains
comme une couverture.
qui apaisera le chagrin
les blessures.
parce qu’on s’est crié des mots
qui ont sali tous nos plus beaux dessins.
on a hurlé
des chaudières d’encre noire sur le bonheur.
mais ce tableau
représentera le mois de demain.
un robot
qui nous aidera à remonter les heures.

je t’expose ma tête, mes yeux, mon cœur
et mes mains, si tu reviens. (4 fois)
dans mes mains si tu reviens.

Text přidala Klarinice

Video přidala Klarinice


Přihlášení

Registrovat se

Les grandes artères

Louis-Jean Cormiertexty

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.