playlist

Nik Ta Mère - text

[Couplet 1: Oli]
Je les vois dealer devant l'école, filer et faire les cons
Brûler des bagnoles, fumer du chichon
Enfin tout ça, j'l'ai vu à la télé
J'les évite en ville apparemment ces gars sont fêlés
Aucun respect pour les profs, ça s'moque du monde entier
Quand ils ont leur diplôme, ça finit en taule ou sur les chantiers
La main crispée sur le portable, quand je prends le métro
Quand une voiture dérape, c'est toujours eux dans le rétro
Des journées sur des bancs, car ils sont tous au chômage
En écoutant du rap, leur musique de sauvage
Ça traîne et traite les flics, aime puis frappe les filles
Ne freinent jamais devant le défi, en garde-à-vue ces mecs défilent
Basket, survêt' et casquette à l'envers
Ils font tout de travers, leurs revolvers remplissent les faits divers
Ils errent, et c'est les gangsters qu'ils vénèrent
Hier sur mon mur ils ont écrit en clair

[Refrain]
Nik ta mère
Ils ont écrit
Nik ta mère
Ouais ils m'ont écrit
Nik ta mère
Mais moi je peux rien dire, non moi je peux rien faire
Pourtant ils ont écrit
Nik ta mère
Ouais ils m'ont écrit
Nik ta mère
Je te jure ils ont écrit
Nik ta mère
Mais moi je peux rien dire, comme d'hab' je dois me taire, c'est ça ?

[Couplet 2: Bigflo]
Déjà le lieu : une cité où les rêves se brisent plus vite que les vitres
L'ennui fait que l'avenir s’effrite plus vite que le shit
Un triste domicile à une heure du centre ville
Du béton, du béton, du béton, du béton
Maman ne parle pas trop français, ils sont seuls en classe
Trop chers les cours particuliers voilà pourquoi ils se ramassent
Voilà pourquoi ils écoutent moins la prof' que leurs écouteurs
Les punitions attisent la haine, alors ça sort les cutters
Voilà pourquoi pour se calmer ils prennent un peu d'herbe
Un peu d'air, mais l'air est pollué ça sent la mort et la guerre
Dans la rue, les grands frères roulent en BMW
Qui ne se sentirait pas attiré par l'odeur du billet ?
Voila pourquoi ils deviennent dealer, que ça commence à foirer
Parce que vos fils cherchent toujours de la beuh pour leurs petites soirées
Ouais à l'école tout est bon, la maman croit le fiston
Mais lui ramasse les biftons, mec, c'est dur sans piston
Malgré tout ça la plupart gardent la tête froide, tiennent le cap
Bosse, décroche le diplôme et cherche du taff
Ce que le patron lit dans les journaux, l'aide à faire le tri
Donc c'est un qui fait une connerie, pour mille qui en payent le prix
Voila pourquoi chômage, voila pourquoi ils abandonnent
Putain c'est trop dommage, on les traite pas en tant qu'hommes
Contrôle musclé à longueur de journée par les mêmes agents
Qui les ont vu grandir, parfois mêmes plus que leurs propres parents
Alors ils en peuvent plus, un crachat, une insulte perdue
Les flics n'attendent que ça, voilà pourquoi garde à vue
Dans la cellule couché, la vie a un goût amer
Il trouve un crayon par-terre, voilà pourquoi, voilà pourquoi

[Refrain x2]
Nik ta mère
Voila pourquoi
Nik ta mère
Voila pourquoi
Nik ta mère
C'est tout c'qu'il reste à dire, c'est tout c'qu'il reste à faire (frère)
Egalité, fraternité on n'y voit que des larmes
Allons enfants ... aux armes
Beaucoup de haine, beaucoup de peine, un peu d'peur
La France n'a pas de couleur

[Outro]
Nik ta mère
Voila pourquoi
Nik ta mère
Voila pourquoi
Nik ta mère
C'est tout c'qu'il reste à dire, c'est tout c'qu'il reste à faire (frère)
Egalité, fraternité on n'y voit que des larmes
Allons enfants ... aux armes

Text přidala melmeloun

Video přidala melmeloun


Přihlášení

Registrovat se

La Cour Des Grands

Bigflo & Olitexty

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.