Kecárna Playlisty
Obnov stránku
Desktop verze
Horní menu

Regard en coin sur mon naufrage inexorable
Tu te prélasses dans le mensonge et la débauche
Troqués tranquille, contre ton âme, avec le Diable
Ou bien sa fille, dans ton miroir, qui s'y ébauche
Elle a pillé, enfant damnée, tes fonds de poche
Ouvertes par toi, enfant naïve, d'un air aimable
Et tu la suis, d'un air perdu de p'tite gavroche
Et même tu l’aimes, cette fille de l'air irrespirable
Regarde-là
pétales fanés et incolores
Renifle-là
fleur sans saveur et inodore
Elle n’est pas toi
épines vicieuses et indolores
A l’origine
de mes cicatrices à éclore

Pour que tu dises, que tu maintiennes
Que je t'agite les sensations
Que vibre ma main dans la tienne
Que je libère tes électrons
Pour que tu mises sur ma dégaine
J'mettrais en orbite ma passion
De ton abîme au goût de mienne
Qu'on ne me sert plus en prison
Pour que tu lises, surtout retiennes
Dans quelle froideur ton extinction
Dans quelle noirceur elle m’a fait sienne
Je veux cracher ma dépression
Pour explorer entre les ver(re)s
Ceux que je vide, ceux que je fonds
Les ruines de mon sale sanctuaire
Les cimes de ma pâle déception

Quand tu te prends pour Faust
Quand elle monnaie ses tripes
Quand l’infernal miroir t'aiguise la tentation
Quand elle se voit si belle dans le reflet du mythe
C'est la mise en jachère de ton champ d'attraction
Quand elle se prend pour Toi
Toi tu t'éprends de qui ?
Quand l’infernal miroir te biaise la perception
Quand tu te vois comète elle est météorite
C'est l'art et la manière de l'autodestruction
Regarde-là
pétales fanés et incolores
Renifle-là
fleur sans saveur et inodore
Elle n’est pas toi
épines vicieuses et indolores
A l’origine
de mes cicatrices à éclore

Pour que tu dises, que tu maintiennes
Que je t'agite les sensations
Que vibre ma main dans la tienne
Que je libère tes électrons
Pour que tu mises sur ma dégaine
J'mettrais en orbite ma passion
De ton abîme au goût de mienne
Qu'on ne me sert plus en prison
Pour que tu lises, surtout retiennes
Dans quelle froideur ton extinction
Dans quelle noirceur elle m’a fait sienne
Je veux cracher ma dépression
Pour explorer entre les ver(re)s
Ceux que je vide, ceux que je fonds
Les ruines de mon sale sanctuaire
Les cimes de ma pâle déception

Text přidal roman59

Tento web používá k poskytování služeb, personalizaci reklam a analýze návštěvnosti soubory cookie. Používáním tohoto webu s tím souhlasíte. Další informace.